Le shiatsu est une pratique manuelle de relaxation d’origine japonaise signifiant littéralement « pression des doigts » (shi : doigt, atsu : presser). Il vise à rétablir l’équilibre énergétique du corps et de l’esprit, et peut se pratiquer sur toute personne sans restriction d’âge.

anma1Au début du XXème siècle, Tamai Tempaku intègre au massage traditionnel japonais (l’anma), auparavant pratiqué par les aveugles, les connaissances occidentales de médecine. En 1915 il publie « shiatsu ryoho » (pressions digitales curatives) et crée le terme de shiatsu.

En 1925, Tokujiro Namikoshi ouvre son premier centre de shiatsu, abandonnant par la même occasion le nom d’appaku qu’il avait donné en 1912 à sa méthode de thérapie manuelle, au profit du mot shiatsu. En 1940 il ouvre la première école de shiatsu à Tokyo et fonde ce qui va devenir la Japan Shiatsu Association (l’Association Japonaise de Shiatsu.)

En 1957, le Japon reconnait le shiatsu comme une thérapie à part entière puis l’intègre en 1964 à son Ministère de la Santé.

En France le shiatsu est utilisé pour la relaxation et le mieux-être. Il ne peut en aucun cas remplacer ou se substituer à un avis ou traitement médical mais peut, avec l’aval du médecin traitant, accompagner le processus médical.

Le shiatsu se pratique habillé, il ne nécessite pas de vêtement particulier, juste une tenue confortable dans laquelle les mouvements ne sont pas gênés.

Le shiatsu est une excellente méthode de relaxation. En plus de la grande détente qu’il procure, il aide à lutter contre le stress et les troubles pouvant en découler (anxiété, troubles du sommeil, maux de ventre, problèmes de peau, douleurs…).

Il se reçoit habillé sur un futon, une table de massage ou encore une chaise ergonomique.

shiatsu2

Le shiatsu accompagne chaque étape de la vie pouvant susciter du stress ou de la fatigue pour pouvoir vivre plus confortablement la situation :
Grossesse, examens, sevrage tabagique, compétition sportive, baisse de forme, ménopause…